Vidéo Formation
Publié le : December 12, 2022

Formation, prévention, RSE, sensibilisation : les collaborateurs sont de plus en plus sollicités en interne. Si le vidéolearning à l’avantage de l’autonomie, s’assurer de l’attention et de la mémorisation des collaborateurs nécessite d’être imaginatif.


Pour que l’apprentissage soit réel, les vidéos doivent être créatives et participatives en plus d’être pédagogiques.

Ludovic Badeau, CEO d’Osez la vidéo


C’est pourquoi, au-delà de l’aspect esthétique, chez Osez la vidéo nous cherchons constamment de nouvelles idées pour que les vidéos soient performantes.

Pédagogie et créativité

Vous découvrez ci-dessous notre format principal qui associe systématiquement un présentateur (ou une voix-off) et du motion-design :

Pour rendre les vidéos vraiment efficaces (attention et mémorisations optimales) le format principal est agrémenté des approches suivantes :

1 – Le témoignage pour concerner

Collaborateur, client, expert : le témoignage permet de concerner l’apprenant en rendant le sujet plus concret. C’est un bon moyen de ponctuer le parcours de formation pour appuyer les explications avec une approche terrain. Plusieurs formats sont possibles : en webcam (pour le coté authentique), en studio face caméra (pour un rendu très propre) ou sous forme d’interview (pour les témoignages plus longs).

2 – Le jeu pour faire participer

Quiz, texte à trous, quelle suite… en reprenant les codes des jeux télé, l’apprenant devient actif. Cette approche permet de mobiliser son attention et d’appuyer sur les éléments importants. L’apprenant prend aussi conscience de ce qu’il n’aurait pas compris. Le jeu est très apprécié car il crée la surprise et mobilise pleinement l’apprenant.

3 – Le motion-design intégral et la 3D pour détailler

Certains éléments nécessitent d’être visuellement détaillés pour être parfaitement assimilés. Le motion-design intégral et la 3D permettent de renforcer la compréhension d’un point précis, tout en apportant du dynamisme à la vidéo. Ils sont surtout utilisés pour les vidéos de prévention.

4 – Le flash info pour contextualiser

Utilisé avec parcimonie dans un parcours de vidéolearning, le flash info permet de mettre en lumière une statistique, une étude ou un événement passé qui souligne l’importance du sujet. Si l’approche peut paraitre étonnante, elle fonctionne très bien en termes d’attention.

5 – La réalité augmentée

Le but est de faire une focus sur les points clés grâce à des éléments virtuels que le présentateur semble manipuler. Cette approche, très actuelle, apporte du dynamisme et de l’esthétisme.

L’importance de l’écriture

Toutes ces idées nécessitent un travail d’écriture préalable particulièrement abouti. C’est pourquoi, au sein d’Osez la vidéo la phase d’écriture (scénario, discours) est gérée avec la même exigence que la phase de production (tournage, montage, habillage).

Toute l’équipe est à votre disposition pour échanger et vous proposer une démonstration.

N’hésitez pas, contactez-nous.

L’équipe Osez la vidéo
Quentin
Directeur de production & Associé